Louis-Paul Ordonneau

Risquer d’autres mondes que le sien, c’est vivre.
Créer, photographier, peindre c'est ma manière de le penser. 

L’inconnu m’intéresse et je travaille pour me surprendre.
A chaque fois que je crois avoir atteint un sommet, un autre est derrière.

Solitaire ou Solidaire.
Un jour certains se reconnaissent dans mon travail. Le lendemain mon travail est différent et eux ils sont autres. 

Repentirs, palimpsestes. Chaque idée est remplacée par une suivante plus légitime à mes yeux. 

Dès que je peux j'emprunte de nouveaux passages. C'est le moyen que j'ai trouvé pour contrer la tentation d'imitation.

Notre époque est fascinante, à la fois tellement désespérante et tellement porteuse de possibles.  On a toutes les possibilités devant nous et en même temps on est empêché de les atteindre. Peindre pour moi c'est lutter contre les apparences conciliantes et satisfaisantes.

J'aime que ma peinture soit gustative comme un bon kebab qui peut faire vomir toutes les prochaines nuits. Qu'importe puisqu'il s'agit d'avoir de l'appétit pour que tout devienne comestible.

Rester sérieux et plaire  ou  Dérailler librement et déplaire ? Malgré tous les progrès de l'incroyance, rien ne peut obscurcir l'absolutisme d'un désir qui a encore la naïveté de se croire légitime. 

Peut-être qu'on doit créer aujourd'hui pour donner à voir des formes surgissantes sur le néant qui nous habite.

Je suis un nouveau primitif.

Louis-Paul.

« Gestation Picturale pour Autrui » - huile sur toile , Format 165x115cm, 2022.

Using Format